Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG DE LA MESSAGERE
  • : Blog destiné aux jeunes chrétiens aimant la louange prophétique.
  • Contact

Profil

  • LA MESSAGERE
  • 17 ans. Baptisée du Saint Esprit à 13 ans
Chantre dans la Maison de l'Eternel
  • 17 ans. Baptisée du Saint Esprit à 13 ans Chantre dans la Maison de l'Eternel

Praise The Lord

Recherche

pic-000017 ThePropheticMantle AnaMe
Le Seigneur dit une parole et les
Messagères de Bonne Nouvelle
sont une grande armée. 
Ps 68-12

Archives

BIENVENUE

22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 11:50

garden-gate[1]
Bienvenue au Paradis !


Avant de vous installer ici, il semble que nous ayons un problème. Voyez-vous, c'est plutôt étonnant mais nous n'avons jamais eu de femme «cadre» jusqu'ici et nous ne sommes pas tout à fait surs de ce que nous devons faire de vous.

-«Aucun problème, laissez-moi simplement entrer..."

-«J'aimerais bien mais j'ai des ordres qui viennent d'en haut. Ce que nous allons faire, c'est vous laissez passer un jour en Enfer et un jour au Paradis et ainsi vous pourrez choisir où vous voudrez passer l'éternité».

- «Je pense que j'ai déjà fait mon choix... Je préfère rester au Paradis ! »

- «Désolé, mais nous avons des règles...»
CHOIX MORT OU ENFER

Et ainsi, St Pierre emmena la femme cadre dans un ascenseur qui descendit en Enfer. Les portes s'ouvrirent et elle se retrouva sur le green d'un terrain de golf magnifique. Un peu plus loin, il y avait le country club et devant, tous ses amis, bien habillés, qui l'acclamèrent. Ils s'approchèrent, l'embrassèrent et parlèrent du bon vieux temps.  Ils firent un excellent parcours de golf et, le soir, allèrent au country club où ils dégustèrent un excellent steak et du homard. La femme rencontra le Diable qui est réellement quelqu'un de charmant et elle passa un merveilleux moment à raconter des histoires et à danser. Elle passa un si bon moment qu'avant qu'elle ne s'en rende compte, il était temps de partir. Tout le monde lui serra la main, lui fit au revoir et elle monta dans l'ascenseur.  Celui-ci retourna au Paradis où elle retrouva St Pierre.

- «Maintenant, vous allez passer un jour au paradis...»
femme harpe
Elle passa ainsi les 24 heures suivantes allongée paresseusement sur les nuages à jouer de la harpe et à chanter des cantiques. Elle passa un si bon moment qu'avant qu'elle ne s'en rende compte les 24 heures étaient passées et St Pierre était de retour pour l'emmener. Alors, vous avez passé un jour en Enfer et un jour au Paradis. Maintenant, vous devez choisir pour l'éternité...

La femme réfléchit un instant et répondit :

- «Et bien, je n'aurais jamais cru que je dirais ceci, le Paradis est vraiment bien mais je crois que je me plairai davantage en Enfer».
hell or heaven

Alors, St Pierre l'escorta jusqu'à l'ascenseur et elle descendit à nouveau en Enfer. Quand les portes de l'ascenseur s'ouvrirent, elle se retrouva dans un paysage désolé plein d'immondices. Elle vit ses amis vêtus de haillons ramassant les saletés pour les mettre dans des sacs. Le Diable vint vers elle et lui mit la main sur l'épaule.

La femme balbutia :

- «Je ne comprends pas... Hier, j'étais ici et il y avait un parcours de golf et un country club et nous avions mangé du homard et nous avions dansé et nous nous sommes bien amusés. Maintenant, c'est un désert d'immondices et tous mes amis semblent misérables».
deathvalley2

Le Diable la regarda et sourit :

- «Vous êtes cadre, vous devriez connaître le principe :

« Hier, nous vous recrutions. Aujourd'hui, vous faites partie du personnel »

De même nous sommes aussi appelé à prendre conscience des plaisirs éphémères que nous offrent le diable juste pour nous séduire et enfin de compte, on passera une éternité dans les ordures, les flammes éternelles, les souffrances éternelles et tout ce qui y a de plus mauvais.....
cross lamb

Aimons le Seigneur Jésus et préparons nos vies pour une éternité à ses côtés; le monde et tous ses plaisirs passeront
mais la Parole de Dieu ne passera jamais;
ainsi si nous nous accrochons au monde et à ses plaisirs,
nous passerons avec.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

LA PENSEE DU JOUR

Joël 2:3-18:

Voici un peuple nombreux et puissant, Tel qu'il n'y en a jamais eu, Et qu'il n'y en aura jamais dans la suite des âges.

 Devant lui est un feu dévorant, Et derrière lui une flamme brûlante; Le pays était auparavant comme jardin d'Éden, Et depuis, c'est un désert affreux: Rien ne lui échappe. A les voir, on dirait des chevaux, Et ils courent comme des cavaliers. A les entendre, on dirait un bruit de chars Sur le sommet des montagnes où ils bondissent, On dirait un pétillement de la flamme du feu, Quand elle consume le chaume. C'est comme une armée puissante Qui se prépare au combat. Devant eux les peuples tremblent, Tous les visages pâlissent. Ils s'élancent comme des guerriers, Ils escaladent les murs comme des gens de guerre; Chacun va son chemin, Sans s'écarter de sa route. Ils ne pressent point les uns les autres, Chacun garde son rang; Ils se précipitent au travers des traits Sans arrêter leur marche. Ils se répandent dans la ville, Courent sur les murailles, Montent sur les maisons, Entrent par les fenêtres comme un voleur. Devant eux la terre tremble, Les cieux sont ébranlés, Le soleil et la lune s'obscurcissent, Et les étoiles retirent leur éclat. L'Éternel fait entendre sa voix devant son armée; Car son camp est immense, Et l'exécuteur de sa parole est puissant; Car le jour de l'Éternel est grand, il est terrible : Qui pourra le soutenir? 

 Maintenant encore, dit l'Éternel, Revenez à moi de tout votre coeur, Avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations!

Déchirez vos coeurs et non vos vêtements, Et revenez à l'Éternel, votre Dieu; Car il est compatissant et miséricordieux, Lent à la colère et riche en bonté, Et il se repent des maux qu'il envoie.

Qui sait s'il ne reviendra pas et ne se repentira pas, Et s'il ne laissera pas après lui la bénédiction, Des offrandes et des libations pour l'Éternel, votre Dieu?

Sonnez de la trompette en Sion! Publiez un jeûne, une convocation solennelle!

Assemblez le peuple, formez une sainte réunion! Assemblez les vieillards, Assemblez les enfants, Même les nourrissons à la mamelle! Que l'époux sorte de sa demeure, Et l'épouse de sa chambre!

Qu'entre le portique et l'autel Pleurent les sacrificateurs, Serviteurs de l'Éternel, Et qu'ils disent: Éternel, épargne ton peuple! Ne livre pas ton héritage à l'opprobre, Aux railleries des nations! Pourquoi dirait-on parmi les peuples: Où est leur Dieu?

L'Éternel est ému de jalousie pour son pays, Et il épargne son peuple.


praying hands